Pourquoi devenir partenaire ?

Devenir partenaire de la marque nécessite un engagement individuel  comme mettre en place au moins une action valorisante pour notre Bassin. Une  action qui « crée du lien » et illustre la rayonnement du Bassin comme lieu de vie incomparable.

Pourquoi ?

Pourquoi ?

  • menuisierPour revendiquer fièrement et afficher votre attachement au territoire
  • Pour intégrer un réseau d’acteurs publics et privés qui entendent dynamiser l’attractivité économique du Bassin autour du cercle vertueux “plus on développe, plus on préserve !”
  • Pour faire émerger et imposer un projet territorial fort
  • Pour bénéficier directement des retombées des campagnes de communication

marque bassin arcachon

Très concrètement, je m’engage à quoi en devenant partenaire de la marque ?

  • Diffuser toute information relative au Bassin d’Arcachon de manière positive, que ce soit comme chef d’entreprise ou habitant, en mettant en avant ce qui nous unit (la qualité de vie, l’environnement…) loin de clivages-clichés contre-productifs (l’opposition entre « locaux » et touristes, celle entre développement et préservation du patrimoine local …)
  • Parrainer de nouveaux membres
  • Participer aux événements promotionnels de la marque (Rencontres…)

personnes au travail

  • Une action qui valorise l’économie circulaire en rendant visible le lien entre votre offre et l’activité locale
  • Une action qui mette en avant votre ancrage au territoire et à sa haute qualité environnementale (l’environnement comme atout économique)
  • Promotionner une expérience de vraies vacances hors « saison estivale « (pour une activité économique touristique des 4 saisons)
  • Une implication locale pour contribuer à animer, faire vivre toute l’année le Bassin … ( rassembler autour de l’esprit Bassin)
  • Un effort environnemental et/ou une sensibilisation à votre niveau autour de la préservation de notre environnement
logo marque bassin d'arcachon

Au final, la marque va additionner (1+1+1…..) et décliner des actions individuelles et publiques pour accroître notre « force de frappe » collective ; cela pour vous permettre d’en récupérer les retombées au niveau individuel.

 

En résumé : multipliez les actions communes … pour moins se diviser !